Aller au contenu principal

Smart Contracts VS Contrats traditionnels

Amandine ProfileAu début de la dernière décennie, Nick Szabo, un informaticien, spécialiste du droit, et cryptographe, a été le premier à décrire le terme smart contract. Il a créé le terme avec pour but d’utiliser un grand livre distribué pour stocker des contracts. Ces contrats ont pris vie avec l’émergence de Ethereum. Contrairement à Bitcoin, cette crypto-monnaie est plus focalisée sur la blockchain et son développement, plutôt que sur la monnaie est elle-même. Ceci a conduit à l’augmentation de l’utilisation des smart contracts. Si vous souhaitez en savoir plus sur ces contrats intelligents, veuillez consulter l’article précédent.

De nos jours, les smart contracts représentent l’une des applications les plus utiles de la blockchain. En effet, ils remplacent, au fur et à mesure, les contrats « traditionnels » que l’on connait depuis toujours. Dans cet article, nous allons comparer les smart contracts aux contrats traditionnels afin de comprendre les différences, les avantages et les désavantages de chaque.

Qu’est-ce qu’un contrat ?

Avant de rentrer dans la comparaison, il peut être intéressant de comprendre ce qu’est un contrat. Un contrat peut être défini comme étant un accord, avec des conditions spécifiques, entre deux individus ou plus, dans lequel il y a la promesse d’échanger un élément de valeur pour un autre. Les contrats peuvent techniquement être juridiquement contraignants, cependant cela dépend de la nature du document (contrat oral ou contrat écrit, contrat exécutoire ou non). Par exemple, un contrat entre amis n’a pas besoin d’être juridiquement contraignant, contrairement à un contrat de travail. De plus, pour qu’un contrat soit valide, il doit être encadré par des lois, sinon il ne peut pas être valable juridiquement.

Depuis longtemps, toutes les sociétés ont utilisé une forme de contrat. Le forme la plus répandue est celle du contrat écrit, qui doit être signé manuellement (ou électroniquement) par les deux parties. Ces contract peuvent être modifiés manuellement à tout moment par qui que ce soit. Parfois, ces contrats nécessitent la présence d’une partie tierce, telle qu’un avocat ou un notaire, afin d’attester de sa validité. Ainsi, la plus grande différence entre un contrat traditionnel et un smart contract est la nécessité d’une partie tierce pour le premier.

 

Avantages des Smart Contracts VS Contrats traditionnels

imageDans l’article précédent, nous avons établit que les smart contracts sont des contrats digitaux et automatiquement applicables qui s’exécutent lorsque des conditions prédéterminées sont remplies. Etant stockés sur une blockchain, les smart contracts sont inaltérables, ce qui implique qu’ils ne peuvent pas être modifiés une fois sur la chaîne, et ils sont également traçables. Ces contrats intelligents possèdent de nombreux avantages comparés à des contrats traditionnels.

L’un de ces avantages est le fait que les smart contracts ne nécessitent pas de partie tierce pour vérifier leur authenticité. Ceci permet aux parties impliquées dans le contrat de réaliser des économies de temps et d’argent.

De surcroît, l’authenticité est un avantage important des smart contracts. En effet, les contrats traditionnels peuvent être falsifiés ou modifiés, s’ils ne sont pas correctement protégés ou vérifiés par un professionnel. Quelques changements de formulation peuvent avoir un impact important sur un accord. Cependant, les smart contracts, étant sauvegardés sur une blockchain, sont inaltérables. Ainsi, tous les accords sont horodatés et répartis à travers de nombreux nodes dans le réseau. Ceci empêche les modifications indésirables qui peuvent être faites sur les conditions d’une transaction.

Un autre problème avec les contrats traditionnels est qu’ils peuvent être signés des deux côtés par l’une des deux parties, sans que l’autre ne soit au courant. Cependant, dans le cas de smart contracts, ceci n’est pas possible car ils nécessitent la clé de signature digitale, qui est seulement connue pas l’individu qui en est propriétaire.

Ainsi, les smart contracts présentent de nombreux avantages comparés aux contrats traditionnels. En effet, ils permettent des accords rapides, transparents, sûrs et authentiques.

 

Désavantages des Smart Contracts VS Contrats traditionnels

Comme nous l’avons déjà évoqué, les smart contracts présentent de nombreux avantages et peuvent être la solution à de nombreux problèmes. Cependant, ces contrats ont également des désavantages.

Un problème important des smart contracts est qu’ils sont pseudonymes, étant donné qu’ils sont stockés sur une blockchain. En effet, les transactions faites sur une blockchain utilisent des pseudonymes pour chaque partie inclut dans cet accord. Ils ne sont donc pas complètement anonymes mais ne nécessitent tout de même pas les identités légales des individus. Ainsi, dans le cas d’un désaccord, il est quasiment impossible d’apporter une affaire juridique autour d’un smart contract au tribunal car les seules informations connues sur les individus sont leurs adresses de porte-monnaie et non leurs identités. Il existe des moyens de contourner ce problème, comme à travers des exigences KYC, mais toutes les affaires ne peuvent pas être évitées.

Dessous, vous trouverez un récapitulatif des points de comparaison entre les smart contracts et les contrats traditionnels :

Table

Quel est le futur des smart contracts ?

Un nombre grandissant d’industries sont en train de passer à l’utilisation des smart contracts. Dans l’article précédent, nous avons vu comment le secteur financier, les assurances, et les entreprises de prêts ont utilisé ces contracts intelligents. En effet, ces contrats sont en train de gagner en popularité grâce à leurs nombreux avantages. Ils sont rentables, sûrs, traçables et authentiques, les rendant très attractifs pour de nombreuses industries.

Cependant, les smart contracts et les contrats traditionnels ont leurs avantages et désavantages respectifs. Il est possible que le futur des smart contracts repose sur la création d’un contrat « hybride », qui combinera la technologie des smart contracts et la légalité des contrats traditionnels.

 

A venir

Nous espérons que cet article vous aura donné une bonne compréhension des différences entre ces deux types de contrats, qui existent de nos jours.

De nouveaux articles arrivent !