Aller au contenu principal

Les sociétés de gestion ont intégré la transformation numérique dans des plans stratégiques de 3 à 5 ans

Interview de Patricia Regnault-Fouqueray, Directeur Asset Management Europe, par NewsManagers

 

Editeur de solutions globales pour les professionnels de la gestion d’actifs, Linedata est aux premières loges pour identifier les grandes tendances du secteur. Si les contraintes réglementaires demeurent un sujet majeur pour les sociétés de gestion, celles-ci ne peuvent pas se permettre de rater le virage de la transformation numérique. Intelligence artificielle, Big Data, Blockchain : Patricia Regnault-Fouqueray, sa responsable de la gestion pour l’Europe, fait le point pour NewsManagers sur l’état d’avancement des acteurs sur ces thématiques.

 

NewsMANAGERS : Comment les sociétés de gestion d'actifs appréhendent-elles la transformation numérique ?

Patricia Regnault-Fouqueray : L'industrie de la gestion d'actifs reste principalement confrontée à une forte actualité réglementaire, à l'image de la directive MiFID 2, qui pèse de manière significative sur les investissements des sociétés de gestion. Ces sujets réglementaires constituent toujours l'essentiel de nos travaux et de nos chantiers. Mais il est vrai que les acteurs doivent aussi beaucoup investir dans l'avenir et dans les nouvelles technologies pour faire face aux nouveaux enjeux du secteur. L'objectif principal est de mieux traiter un volume considérable de données et d'améliorer l'expérience utilisateur tout en optimisant les coûts, d'où le recours à l'intelligence artificielle et/ou à la Blockchain. Les sociétés de gestion ont besoin de plateformes technologiques dont peu d'entre elles disposent actuellement. Dans ce cadre, nous les accompagnons pour faire évoluer leurs outils avec la mise en place de plateforme incrémentale et modulaire. Les sociétés de gestion ne doivent pas rater le virage de la transformation numérique car elle permet d'avoir des technologies ouvertes pour gagner en agilité et en efficacité tout en étant capable d'intégrer de nouveaux services.  
 
NM : Comment abordez-vous la mutation numérique pour les sociétés de gestion ?

P. R-F : Nous estimons qu'il y a trois volets dans la transformation numérique : les données et le « big data », avec la nécessité pour les sociétés de gestion d'être capables de traiter et d'analyser cette masse de données de manière homogène et transversale ; l'intelligence artificielle ; et, enfin, la Blockchain. Nos clients sociétés de gestion ont intégré ces trois piliers dans le cadre de plan stratégique à horizon de 3 à 5 ans. Il s'agit notamment de leur mettre à disposition des tableaux de bord numériques pour leurs collaborateurs et leurs clients. Leur objectif est de gagner en homogénéité et une puissance de traitement plus importante, le tout en optimisant les coûts

NM : Les sociétés de gestion ont-elles réellement pris conscience de ces enjeux ?

P. R-F : Dans son ensemble, les gestionnaires d'actifs ont désormais bien compris qu'ils ont intérêt à se transformer. Cette prise de conscience constitue une vraie avancée par rapport à l'année dernière où le sujet était encore vu de loin. Aujourd'hui, nous rencontrons un accueil très encourageant des sociétés de gestion même si les plans d'actions ne sont pas toujours en oeuvre. Toutefois, si on exclut les très grosses sociétés, aucune société de gestion de taille moyenne n'a encore investi sur ces sujets de transformation numérique, à l'exception des évolutions web à destination de leurs clients.
 
Télécharger l'interview dans son intégralité ci-dessous

Pour plus d'information, merci de prendre contact avec :
Mathilde Bélédin
Responsable Marketing Opérationnel – Europe du Sud
Tel: +33 (0)1 73 43 70 79
@ mathilde.beledin@se.linedata.com